Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 23:07

Pour terminer « en beauté » sur le narcissisme, nous allons voir l’approche philosophique de Plotin, théoricien de l’Un et de l’amour fusionnel. Tout le système de ce philosophe est une « cascade de miroirs » [ c’est une interprétation imagée ] où le malheureux Narcisse se perd. Le premier « miroir », si j’ose dire, à partir duquel toute chose va se refléter est l’Un, qui n’a pas « d’être » puisqu’il « est antérieur à tous les êtres » [ Plotin, Ennéades, III, 8 ] (comme tous les « miroirs » avant de refléter quoi que ce soit ? ).Le second miroir est l’être de la Pensée qui va donner forme au troisième miroir qui est la Raison de l’univers qui produit le quatrième miroir, la Nature qui engendre le cinquième miroir, la matière qui tombe dans le néant ( miroir de miroir de miroir de miroir de miroir…). Plotin demande : « D’où vient l’éclat de la beauté de cette Hélène pour laquelle on a tant combattu ? Ou de ces femmes comparables à Aphrodite [ Vénus ] ? », « En quoi consiste donc la beauté qui est en elles ? Ce n’est certainement pas le sang, ni le cycle menstruel » ( Ennéades, V, 8, 2 ). Je dirais qu’elle provient de cette « cascade » de miroirs que nous venons d’évoquer car le sensible n’est nullement condamné par Plotin; en effet, il est « illuminé », pourrait-on dire, par tout ce dont il est issu. L’erreur de Narcisse est d’être « comme un homme qui, les yeux tournés vers sa propre image, chercherait à l’atteindre sans savoir d’où elle venait ». Key word : l’Un, l’amour fusionnel. Key name : Plotin. Key works : Patrice Tardieu, Chaînes d’or du mal, Plotin, Sade, Éros, Psyché, Saint-Fond, Moloch, Philo blog du 16/09/2012; Images, traces, ombres du Beau dans le monde sensible, fulgurance de l’Intelligible, Plotin, Philo blog du 20/09/2012; Ne faire qu’un avec l’être aimé, avec l’Un, retour à l’unité perdue, se perdre dans l’Un, Plotin, Philo blog du 02/12/2013. Plotin, Ennéades, I, 6, 8. III, 8. V, 1. V, 8, 2, 34 [ Traité 31 ]. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 23:07

C’est maintenant l’enfant unique qu’Adler va examiner. Tout porte sur lui. « Sa position est si difficile que presque inévitablement des résolutions défectueuses en résulteront ». Il est dans « une angoisse perpétuelle ». Il n’est pas qualifié pour les réalités de la vie, ayant été élevé dans le cocon familial. Parfois il réussit à passer du bon temps aux dépens des autres pendant que ceux-ci sont obligés de se tirer d’affaires avec difficultés. Adler aborde ensuite une situation particulière, celle du garçon unique au milieu de plusieurs sœurs. Il baigne alors dans un milieu féminin, « en face d’une phalange serrée » de filles ! Et donc cet enfant mâle « ne prendra jamais vraiment conscience du privilège que notre civilisation, à cet égard arriérée, confère à son sexe » écrit Adler. Il sera intimidé et même dans certaines circonstances, il ressentira la position masculine comme étant la plus faible ». Et son courage et sa confiance en seront ébranlés et chancelleront facilement. Ceci démontre, selon Adler, le peu de fondement de la « doctrine de l’hérédité » qui « s’avère extrêmement fragile ». Conclusion d’Adler : cette volonté de s’élever au-dessus des autres et d’arriver à une position de puissance crée une contrainte qu’il faut contrecarrer par le « sentiment de communion humaine », si « absente de notre civilisation actuelle ». Freud est particulièrement sévère envers Adler : ce dernier ambitionne de nous expliquer l’homme et son caractère par cette soif de puissance compensatrice, et « sous ce rapport, Adler est conséquent au point de déclarer que l’intention de se poser devant la femme en maître, d’être en haut, constitue le principal ressort de l’acte sexuel ». Le système d’Adler est logique, cohérent, mais « radicalement faux », c’est une théorie politique selon Freud. Key word : le garçon en face de la phalange serrée de ses sœurs, milieu féminin qui l’intimide. Key names : Adler, Freud. Key works : Adler, Connaissance de l’homme, La Compensation psychique. Freud, Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 23:13

Adler en vient à la position de l’aîné dans la famille. Jusqu’à une certaine date, il était l’héritier et le successeur dans l’exploitation agricole par exemple; c’était à lui de devenir le maître du foyer. Selon Adler cela donne une grande confiance à l’enfant qui se considère comme « le plus grand, le plus fort, le plus âgé », le plus avisé. Il devient alors le gardien de l’ordre établi, il estime la puissance et penche du côté du conservatisme. Les cadets, au contraire, sont en concurrence avec l’aîné, aiguillonnés par le fait qu’un autre est avant eux. Adler ici se réfère à un autre récit biblique (qui est assez singulier et dont je donne la référence : Genèse, 25, 19- 34 ). Je vais raconter cette histoire dont tout le monde connaît un détail. Isaac a épousé Rébecca ( qui était venue près d’une source avec sa cruche, avait rencontré un serviteur qui l’avait conduite à dos de chameau à Isaac ) qui avait accouché de deux enfants, Ésaü l’aîné et Jacob le cadet qui lui tenait le talon ! Ésaü devint un homme des champs et un chasseur, il était le préféré de son père; Jacob restait sous la tente, il avait la préférence de sa mère. Ésaü revenant de la campagne était fatigué et vit le potage de lentilles de Jacob qui voulut bien lui céder à condition que celui-ci lui donne en échange son droit d’aînesse ! Ainsi commencent les nombreuses aventures de Jacob, le cadet qui réussit à s’emparer de la place sociale de l’aîné ! Key word : héritier, maître du foyer, ordre, conservatisme. Key names : Adler, Nicolas Poussin. Key works : Adler, Connaissance de l’homme. Ancien Testament, Genèse, 25, 19- 24. Nicolas Poussin, Eliezer [le serviteur ] et Rébecca, huile sur toile, 118 x 198 cm., Musée du Louvre. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 19:53

Le dernier né veut occuper le premier rang. Les motifs de Don Juan. La femme de Potiphar; Joseph.

Adler en vient à des considérations sur la place de l’enfant dans la famille. Si l’enfant est le dernier né, il grandira, nous dit Adler, « dans une atmosphère plus chaude » que celle de ses aînés et « son aspiration à la puissance » sera renforcée. Mais faut-il aiguillonner sa vanité ? S’il est un garçon, il risque de vouloir devenir un Don Juan qui se donne le rôle de conquérir par ruse la gent féminine en affirmant sa masculinité par des « victoires » incessantes sur ses « victimes » toujours à renouveler. Pour Adler, Don Juan n’est pas mû par Éros mais par un esprit de domination qui brise celui de camaraderie qui devrait régner entre les hommes et les femmes. De manière générale le dernier né veut occuper le premier rang, ce qui « l’empêche de devenir un bon compagnon pour autrui ». D’où son anxiété, sa haine, sa jalousie pour être toujours le premier. Il est dans la compétition. Adler prend l’exemple biblique ( je donne la référence et je la développe : Genèse, 37 à 49 ) de Joseph ( le dernier né de Jacob et de Rachel ) en concurrence directe avec ses frères car Jacob, leur père, le préfère à eux. Et ils vont se venger en le vendant ! Il va se retrouver en Égypte et Potiphar, chef des gardes du Pharaon le rachète. Sa beauté fait que la femme de Potiphar exige qu’il couche avec elle, mais il refuse, et lui laisse son vêtement entre les mains ! Pour le punir, c’est elle qui l’accusera d’avoir voulu coucher avec elle ! D’où l’expression célèbre dans le monde musulman : « perfidie des femmes » ( Coran, sourate XII, 28, Joseph [ titre de cette sourate; Yûsuf, en arabe ]). Finalement Joseph sera réhabilité car il est capable « d’interpréter les rêves » ( « onirocritique » ) de deux prisonniers puis du Pharaon lui-même qui lui donne le commandement de toute l’Égypte; ses frères le reconnaissant comme étant le premier d’entre eux. Je viens de résumer ce récit biblique. Adler considère que cette histoire décrit «  de la manière la plus merveilleuse » et avec le plus de clarté, ce que les connaissances d’aujourd’hui ont découvert non sans peine. Je ferais remarquer que dans cette narration biblique et coranique, c’est la femme qui joue le rôle de Don Juan. Key word : aspiration à la puissance, interprétation des rêves. Key names : Adler, Artémidore. Key works : Adler, Connaissance de l’homme. Artémidore, Onirocritique. Ancien Testament, Genèse, 37 à 49. Coran, sourate XII Joseph, verset 28. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 23:16

Adler nous dit que la découverte du moi se produit au moment où l’enfant commence à parler de lui-même et emploie la première personne du singulier, « je ». Il reprend l’argument de Kant ( sans le nommer ) dans l’Anthropologie du point de vue pragmatique qui fait remarquer que l’enfant parle de lui-même, en employant son prénom, d’abord à la troisième personne [ par exemple, « Charles fait ceci ou cela » ]; ce n’est qu’un peu plus tard qu’il dira « je ». « Auparavant il se sentait simplement; maintenant, il se pense » écrit Kant. Pour Adler, c’est le début d’une conception du monde qui le suivra toute sa vie. Adler nous parle d’une fillette en rivalité avec son frère dont on louait les travaux scolaires alors qu’elle, qui était bonne élève, ne récoltait qu’indifférence. Du coup, elle devint mauvaise élève et attira l’attention de ses parents. Commentaire d’Adler : « Nous comprenons déjà que la fillette aspirait à la parité, qu’elle avait très tôt un sentiment d’infériorité fortement prononcé et cherchait à s’en défaire ». Adler consacre tout un chapitre aux « rapports entre les sexes », il y dénonce « l’importance prépondérante du sexe masculin » et tous les préjugés contre les femmes. Je dois dire que l’on trouve dans cet ouvrage de 1927 tous les arguments féministes des « gender studies » ( « études du genre » ou « théorie du genre » ). Peut-être l’origine de ceux-ci vient-elle du fait qu’Alfred Adler devint professeur au Long Island Medical College de New York en 1932 et à l’université Columbia en 1934 ? Key word : le moi, le je, le sentiment d’infériorité injuste. Key names : Kant, Adler. Key works : Kant, Anthropologie au point de vue pragmatique. Adler, Connaissance de l’Homme, ( 1927 ), I, 7, les rapports entre les sexes. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 17:39

Je continue l’exposé de la doctrine d’Adler. La vie commune implique l’influence des êtres humains les uns sur les autres. Ceci peut avoir des effets néfastes, notamment l’obéissance aveugle et cette solidarité fatale des associations de malfaiteurs. Adler démonte le mécanisme de l’hypnose : celle-ci ne peut avoir lieu que grâce à l’attitude psychique de celui qui s’y soumet, qui peut sembler résister, mais qui est, en fait, enclin à céder à l’hypnotiseur, et se laisser entraîner dans ce sommeil sans critique, en proie à la suggestion. Ce sentiment de communion humaine n’existe pas chez ceux « dont les organes sont inférieurs ». Adler revient à sa thèse, La Compensation psychique de l’état d’infériorité des organes, car ceux-ci sont dans « une lutte avec la vie », ce qui induit « une position hostile envers le milieu » et une « impulsion à la puissance ». On a dit qu’Adler était nietzschéen ou, comme Ferdinand- Lucien Mueller, qu’il avait « une parenté mentale » avec Nietzsche. Ceci est un contresens, et sur Adler et sur Nietzsche. Adler condamne catégoriquement cette « soif de puissance », « ce mal lancinant pour la culture humaine ». Pour Adler, il faut, à tout prix, empêcher de prédominer cette impulsion à la puissance. Et ceci, dès l’enfance, sinon le courage dégénère en effronterie, l’obéissance en sournoiserie, la tendresse en une ruse pour faire céder les autres, la compensation en surcompensation vers la supériorité. Chez Nietzsche « la volonté de puissance », au contraire est exaltée contre « les niveleurs », ceux qui prônent « le bonheur du troupeau » ( Par-delà Bien et Mal, §44 ), et c’est pourquoi il faut défendre les « forts » contre les « faibles » toujours plus nombreux qui finissent par l’emporter ( Le Crépuscule des Idoles, chapitre « Incursions intempestives », §14 ). Key word : lutte avec la vie, impulsion à la puissance. Key names : Adler, Nietzsche. Key works : Adler, la Compensation de l’état d’infériorité des organes, Connaissance de l’homme. F.L. Mueller, la Psychologie contemporaine. Nietzsche, Par-delà Bien et Mal, le Crépuscule des Idoles. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 23:09

Je vais essayer d’exposer la théorie d’Adler. Il faut commencer par l’enfant par rapport à l’adulte. Il est petit, faible, il ne peut se suffire à lui-même, il a un sentiment d’infériorité, d’où « une soif de puissance » qui doit compenser tout cela. La toute première enfance est décisive pour le « mouvement de l’âme », le « caractère » qui restera identique dans les années ultérieures. La psychologie ( ou caractérologie ) individuelle d’Adler révèle le but de l’âme humaine. Les traits de l’être humain sont déjà là alors qu’il « est encore à la mamelle ». Seulement il faudra qu’il surmonte les contraintes d’une vie commune. L’enfant qui sera capable de s’y adapter développera le courage, l’ouverture d’esprit, l’application et sera optimiste, celui qui ne s’en sentira pas capable, deviendra hésitant, timide, taciturne, méfiant et pessimiste. Il y a donc une « ligne d’orientation » de l’individu en société qui détermine un monde de représentations et un monde de souvenirs. L’hallucination peut survenir lorsqu’il y a une forte tension psychique, ou simplement « l’organe psychique » produit une illusion, une imagination avec représentation de puissance. Les rêves dévoilent le caractère de l’individu, ce sont des paraboles qui lui parlent de son avenir. On voit que l’on est très loin de la « Traumdeutung » ( « l’Interprétation des rêves » ) de Freud . Key word : soif de puissance, mouvement de l’âme. Key names : Adler, Freud. Key works : Adler, Connaissance de l’homme, Freud l’Interprétation des rêves. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 20:23

Nous avons vu combien la séparation de Jung a été un crève-cœur pour Freud. Il n’en a pas été de même de celle d’Adler survenue un an avant Jung. Il faut dire qu’Alfred Adler n’a pas le panache de Jung. Adler est né dans un faubourg de Vienne. Sa théorie sur La compensation psychique de l’état d’infériorité des organes a attiré l’attention de Freud ( Adler était lui-même chétif ), cependant sa thèse sur Le Tempérament nerveux n’a pas été validée comme lui donnant accès à la « Maîtrise de Conférences » à l’Université de Vienne. Et il s’oppose directement à Freud : « On peut toujours observer que l’enfant dirige ses inclinations tendres sur autrui, non pas sur lui-même comme le veut Freud » écrit-il dans Connaissance de l’homme. Adler rejette donc le principe freudien de la « libido du moi », du narcissisme. Ce serait plutôt la « haine de soi » ! Et il n’est pas question non plus d’accepter pour Adler l’omniprésence de la sexualité infantile ou autre, comme chez Freud, mais il s’agit de déficience…Jung portera le jugement suivant : « chez Adler, la vision des choses se rétrécit à une psychologie subjective de l’ambition individuelle, l’inconscient en tant qu’élément fondamental et décisif disparaissant totalement du champ conceptuel ». Key word : psychologie individuelle, compensation. Key names : Adler, Freud, Jung. Key works : Adler, La Compensation psychique de l’état d’infériorité des organes, Le Tempérament nerveux, Connaissance de l’homme. Freud, Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique. Jung, Un mythe moderne. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 22:02

Je ne voudrais pas que l’on crût que Freud fît continûment l’éloge de Jung dans sa Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique. Il lui reproche déjà de trop chercher les analogies entre le symbolisme des rêves avec les mythes et les cosmogonies de différentes civilisations. Pour enrichir ses connaissances, Jung séjournera en Afrique du Nord et dans le monde arabe en 1920, au Kenya et en Uganda ainsi que chez les Indiens Pueblos en 1925, en Inde en 1938. Il n’a pas toujours été au bord du lac de Zurich ! Mais justement de là vient la grande différence avec le symbolisme freudien relié à la sexualité. Je dirais que Freud est pris de vertige ( comme certains lecteurs ) devant l’érudition de Jung dans tous les domaines, surtout ésotériques, ce qui le fait sortir par là même de la psychanalyse. Le deuxième grand reproche que Freud adresse à Jung est de vouloir créer « un nouvel évangile »; il évoque, à mots couverts, le fait que Jung est fils de pasteur ( ceci dit, Nietzsche l’était aussi, ce qui ne l’a pas empêché d’écrire l’Antéchrist ! ). En résumé, « la psychologie analytique » de Jung consiste en des conseils de type religieux. Sur ce point, Freud n’a pas entièrement tort car Jung lui-même le reconnaît : la voie de la guérison comporte de pardonner à nous-même nos propres turpitudes qui viennent de notre inconscient. Cependant Jung peut dialoguer avec un prêtre catholique sans jamais affirmer l’existence de Dieu ou sa non-existence. Il n’aborde les choses, pourrait-on dire, jamais en métaphysicien, mais toujours en « psychologue », même celles qui peuvent paraître extravagantes aux yeux d’un « rationaliste ». Key word : symbolisme des rêves, mythes, cosmogonies, évangile nouveau, conseils de type religieux. Key names : Freud, Jung, Nietzsche. Key works : Patrice Tardieu, Jung, guérison de la névrose, problème religieux, aimer son ennemi, se réconcilier avec soi-même, Philo blog du 08/12/2012; Rêve, porte étroite de l’âme sur la nuit originelle; Jung contre Freud; Nietzsche, Dionysos, Philo blog du 14/12/2012 ( voir aussi mes articles du 18/12/2012 au 07/01/2013 ). Freud, Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique. C.G. Jung, La vie symbolique, psychologie et vie religieuse. Patrice Tardieu.

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 22:57

Nous avons vu que Freud voulait en découdre avec Jung; en fait, cette querelle est un véritable crève-cœur, un grand chagrin non sans dépit. Un an après cette dispute,( et deux ans après leur rupture ), il écrit sa Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique où il fait l’éloge de la clinique suisse du Burghölzli dont Bleuler, inventeur du mot « schizophrénie » ( la « spaltung » ou « scission » de la psyché ) est le directeur ( et introducteur de la psychanalyse dans la psychiatrie de langue allemande ) et Jung son assistant. Comme Freud, Bleuler a suivi les cours de Charcot, et il a créé également le terme « d’autisme », ce décrochage psychique. Freud raconte qu’il a reçu de Bleuler une lettre qui lui fait savoir que la psychanalyse est utilisée et étudiée au Burghölzli, et que Jung l’a invité à Zurich pour la première réunion, le premier congrès psychanalytique; et que Jung devint le rédacteur en chef de la revue initiale. En fait, Freud en éprouve une éternelle gratitude car c’est seulement dans ce cercle que la psychanalyse fut accueillie favorablement, mise en pratique à l’intérieur d’une clinique, et était devenue matière d’enseignement : « les Zurichois formèrent ainsi le noyau de la petite troupe combattant pour la reconnaissance de la psychanalyse », c’est eux qui l’enrichir de travaux de toutes sortes et fournirent à Freud ses partisans et ses collaborateurs. C’est Jung qui créa le mot très utilisé de « complexe ». Freud et Jung furent invités par l’université américaine de Boston. Freud fait une remarque amusante : « dans cette Amérique si prude on pouvait du moins parler librement et traiter scientifiquement dans les cercles académiques de ce qui passait pour répréhensible dans la vie courante ». Bref, grâce à Jung ( et à son maître Bleuler ), la psychanalyse sortit du « ghetto » intellectuel de Vienne. Et la désunion se transforma en un arrache-cœur d’avec celui qui aurait dû devenir son successeur après avoir été son dauphin. Key word : conflit entre Freud et Jung. Key names : Freud, Jung, Bleuler, Charcot. Key work : Freud Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique. Patrice Tardieu.

 

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article

Articles Récents

Liens