Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 23:06

Part d’obscurité chez l’être humain; la Femme plus proche de l’inconscient que l’Homme.

Selon Weininger, l’articulation du discours n’apparaissant qu’avec la pensée, on trouve encore, même au stade le plus élevé de l’entendement que l’être humain puisse atteindre, une part d’obscurité, et donc de l’inexprimable. Il aborde alors les notions de conscient et d’inconscient. Selon lui F, la « Femme typique », est plus proche de l’inconscient, que H, « l’Homme typique ». Selon son expérience, les jeunes filles qu’il a rencontrées ont toujours désiré un homme qui puisse leur expliquer ce qu’elles éprouvent, la confusion des sentiments. Il y voit l’action de « rendre l’inconscient conscient ». Cette dernière affirmation résonne à mes oreilles avec la fameuse phrase de Freud ( Nouvelles Conférences d’introduction à la psychanalyse, XXXI ): « Wo Es war soll Ich werden » que l’on pourrait traduire : « Où Inconscient était, Conscience doit advenir » ou plus exactement « Où ça était, doit advenir moi » et que Lacan traduit : « Là où s’était, c’est mon devoir que je vienne à être » ( Écrits, p.417 -418 ). Ce qui, selon Weininger écoutant les jeunes filles en question, serait un critère de masculinité ! Key word : rendre l’inconscient conscient. Key names : Weininger, Freud, Lacan. Key works : Weininger, Sexe et Caractère. Freud, Nouvelles Conférences d’introduction à la psychanalyse. Lacan, Écrits. J’ai emprunté l’expression « la confusion des sentiments » à Stefan Zweig. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans sexologie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens