Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 23:09

Je vais essayer d’exposer la théorie d’Adler. Il faut commencer par l’enfant par rapport à l’adulte. Il est petit, faible, il ne peut se suffire à lui-même, il a un sentiment d’infériorité, d’où « une soif de puissance » qui doit compenser tout cela. La toute première enfance est décisive pour le « mouvement de l’âme », le « caractère » qui restera identique dans les années ultérieures. La psychologie ( ou caractérologie ) individuelle d’Adler révèle le but de l’âme humaine. Les traits de l’être humain sont déjà là alors qu’il « est encore à la mamelle ». Seulement il faudra qu’il surmonte les contraintes d’une vie commune. L’enfant qui sera capable de s’y adapter développera le courage, l’ouverture d’esprit, l’application et sera optimiste, celui qui ne s’en sentira pas capable, deviendra hésitant, timide, taciturne, méfiant et pessimiste. Il y a donc une « ligne d’orientation » de l’individu en société qui détermine un monde de représentations et un monde de souvenirs. L’hallucination peut survenir lorsqu’il y a une forte tension psychique, ou simplement « l’organe psychique » produit une illusion, une imagination avec représentation de puissance. Les rêves dévoilent le caractère de l’individu, ce sont des paraboles qui lui parlent de son avenir. On voit que l’on est très loin de la « Traumdeutung » ( « l’Interprétation des rêves » ) de Freud . Key word : soif de puissance, mouvement de l’âme. Key names : Adler, Freud. Key works : Adler, Connaissance de l’homme, Freud l’Interprétation des rêves. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens