Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:21

Objet, sujet, voyeur, face à face, présence, étant là devant, Dasein, Sartre, Heidegger, Proust.

J’aimerais clarifier ce que l’on entend par « sujet » par opposition à « objet » en philosophie contemporaine, notamment chez Sartre dans l’Être et le Néant, pour être le plus clair et le plus succinct possible. On pourrait penser que tout être humain est un « sujet ». Il n’en est rien, tout dépend de la position qu’il occupe par rapport au regard. Françoise regarde par le trou de la serrure les ébats supposés d’Albertine et du narrateur ( je reprends la situation proustienne ). La seule personne qui soit un sujet ici, c’est Françoise en attitude de voyeur. Comme l’indique le mot, c’est elle qui regarde, alors que les deux autres personnes sont vues sans le savoir, sont des « objets » ( du verbe latin « objicio », « jeter devant » ), « ob-jets » du regard. Maintenant revenons à l’exemple sartrien; le voyeur se fait surprendre par une personne dans le couloir, cette fois-ci c’est lui qui est « l’objet » devant un autre qu’il ne connaît peut-être pas, d’où sa honte qui est un aveu. A présent, prenons un autre cas non évoqué par Sartre, le« face à face » entre deux personnes, mais n’oublions pas la distinction sartrienne entre le regard et les yeux. La première est sous le charme de la conversation de la seconde qui est donc un sujet qui lui parle, mais ce dernier observe attentivement les yeux de l’autre et leurs couleurs moirées, dorés au centre, verts autour, il fait de l’autre un « ob-jet » que l’on peut décrire en détail, en particulier la couleur de ses yeux, comme on pourrait dépeindre une étoffe à reflet changeant ( c’est moi qui ajoute tout cela ). Exposons enfin un troisième cas, évoqué par Sartre; quelqu’un se promène dans la forêt, il entend dans son dos une branche craquer, il sent une présence inconnue, il est un sujet qui perçoit à partir de ce bruit, un autre sujet présupposé.

Je pense que tout ceci a son origine dans Être et Temps de Heidegger qui oppose le « Dasein » à « l’étant là devant ».

Key word

: sujet, objet, le voyeur, honte, aveu, face à face, le regard, les yeux, présence invisible, le Dasein, l’étant là devant.

Key names

: Sartre, Heidegger; Proust, Françoise, Albertine.

Key works

: l’Être et le Néant ( Sartre ), Être et Temps ( Heidegger ); j’ai consacré dix articles à Heidegger, les 5 ,6 ,et 7 juin 2011 ( Philo blog ): d’abord une introduction en quatre parties : Heidegger, le point de départ I le Dasein II la réalité humaine III l’être-le-là IV le Dasein (de nouveau); l’être-à-la-mort I et II; L’être-au-monde, extase, temporellité, Heidegger; Angoisse, ennui, le Néant, l’Être, Heidegger; L’à-venir et le souci; La vérité comme dévoilement, non-oubli, la déhiscence.

L’île de notre nostalgie ( 2.3.p ).

Patrice Tardieu

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Jeanne R. 18/04/2012 10:22


Au nom des aveugles, Diderot a parlé si bien de Dieu comme s'il avait été voyant.... (humour !)

Patrice TARDIEU 18/04/2012 22:47



C'est surtout la question morale qui a choqué.



Saint-Songe 18/04/2012 10:14


pourquoi, Diderot ne voyait rien ? (humour)

Patrice TARDIEU 18/04/2012 22:45



Quel humour !



Jeanne R. 18/04/2012 09:55


Oui, Saint-Songe pense aux non-voyants... et moi, après coup, je pense à Diderot !

Patrice TARDIEU 18/04/2012 22:44



Diderot a montré tout ce qu'un aveugle peut faire comme Saunderson aveugle et professeur de géométrie dans l'espace.



Saint-Songe 18/04/2012 08:10


Lire : objectif-subjectif

Patrice TARDIEU 18/04/2012 22:41



Les non-voyants sont des sujets, il ne leur manque que la perception visuelle.



Saint-Songe 18/04/2012 08:07


Donc les non-voyants sont toujours en état de "Dasein" qui laisse supposer tout l'être en perception-sensation, constamment en éveil !...  Ni sujet ni objet, les non-voyants. Ils ont en
éveil le phénomène objectif-suggestif du "quelque chose" (votre "branche") spatio-temporel. C'est la synthèse même de Karl Jaspers, qui l'oppose à l' "être idéal".

Patrice TARDIEU 18/04/2012 22:35



Cher Saint-Songe,


le regard n'est qu'un exemple; la "branche cassée" est une perception auditive qui n'échappera pas au non-voyant.



Articles Récents

Liens