Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 23:13

Selon Freud, l’observation permet de noter des particularités psychiques de la féminité. D’abord « un degré plus élevé de narcissisme », ce qui induit le fait « « qu’être aimée est pour la femme un besoin plus fort que d’aimer ». Je ferais remarquer que Freud glisse ici d’un problème à un autre car le narcissisme ne concerne pas une relation à autrui, mais à soi-même. La problématique : « vaut-il mieux aimer ou être aimé ? » est tout à fait différente car elle concerne une autre personne que soi. C’est d’ailleurs un problème théologique ! « Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas l’amour, je ne suis plus que l’écho du bronze, l’éclat vide d’une cymbale. Et quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à déplacer des montagnes, sans l’amour, je ne suis rien » ( Paul, Première épître aux Corinthiens, XIII, 1-3 ). Nous avons ici l’hymne au fait d’aimer. A quoi Maître Eckhart réplique ( Le Détachement ) qu’il vaut mieux être aimé, « car Dieu peut entrer en moi plus intimement et s’unir à moi plus parfaitement que je ne puis m’unir à lui ». Heidegger se référera à la sérénité que cela procure. Nous sommes loin d’un « narcissisme féminin » ! Key word : rapport à soi, à l’autre, à l’Autre, sans l’amour je ne suis rien. Key names : Freud, Saint Paul, Maître Eckhart, Heidegger. Key works : Freud, Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse. Paul, Première épître aux Corinthiens, XIII, 1-3 [ hymne à l’amour ]. Maître Eckhart ( 1260 -1328 ), Le détachement, Traités [ voir mes douze articles, Philo blog du 14/03/2013 au 06/04/2013 ]. Heidegger, Questions III, La sérénité ( « Gelassenheit » ). Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans érotisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens