Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 22:57

Nous avons vu Freud parler de « narcissisme féminin ». Mais peut-être faudrait-il d’abord revenir au mythe de Narcisse dans ses différentes versions et interprétations. J’ai déjà commenté les Métamorphoses d’Ovide et les différentes thèses psychologiques et psychanalytiques. Je vais, pour le moment, annoter le très savant article de Pierre Hadot qui fait remarquer que le narcisse est avant tout une fleur funèbre puisqu’elle ornait les tombes et était utilisée comme couronnes funéraires; fleur des divinités chthoniennes souterraines et infernales. Elle servira d’appât pour le rapt de Perséphone, grâce à sa beauté et à son parfum, par le dieu du royaume des ombres. C’est une fleur qui séduit, qui fascine, mais qui provoquerait un certain engourdissement par sa lourde odeur. Elle se retrouve sur les tableaux de Nicolas Poussin, Le Triomphe de Flore [ sorte de bacchanale dans le style du Titien ] et surtout Écho et Narcisse où ce dernier se métamorphose par sa mort en fleur. « Il meurt jeune, celui que les dieux aiment » ( Ménandre ). Key word : narcissisme, le narcisse, Narcisse, fleur funèbre, divinités chthoniennes. Key names : Freud, Ovide, Pierre Hadot, Nicolas Poussin, Titien, Ménandre. Key works : Patrice Tardieu, Fantasme, mythes, exil, Philo blog du 13/03/2009 au 23/03/2009 ( surtout le (5) du 16/03/2009 et le (6) du 17/03/2009 ). Freud, Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse. Pierre Hadot, Le mythe de Narcisse. Nicolas Poussin, Le Triomphe de Flore, Écho et Narcisse, Musée du Louvre. Ménandre, fragment 125. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens