Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 23:56

Machines désirantes, Freud, Lacan, Deleuze (2)

Venons-en à Lacan. Rappelons que Félix Guattari est un psychothérapeute qui a été analysé par Lacan lui-même et qui fait partie de son « école », l’École Freudienne de Paris. Il est au cœur du « lacanisme ». Il est question de « l’admirable théorie du désir chez Lacan » ( p.34 de l’Anti-Œdipe de Deleuze et Guattari ) grâce à deux pôles : 1) « l’objet petit a » [ interprétation par Lacan de « l’agalma » ( avec un petit a ) du Banquet de Platon où Socrate tient la place de l’analyste, pourrait-on dire, par rapport à Alcibiade, Séminaire VIII, le transfert ]. [ En terme lacanien,on dira : l’objet petit a provient du fait que le Sujet est divisé par la barre du signifiant ( S barré ). Cette barre produit une perte, à savoir l’objet petit a, réel détaché du sujet qui lui permet de fomenter, de provoquer en secret, son fantasme dans la partie perdue de lui-même, grâce à certains signifiants.] et 2) le « Grand Autre » comme Signifiant (=l’Inconscient ) ; Lacan introduisant le « Réel » comme « impossible », ne restant pas enfermé dans l’imaginaire et le symbolique, et surtout insistant sur la psychose plutôt que la névrose.

Le séminaire que Lacan fit en 1969-1970 est intitulé « l’Envers de la Psychanalyse », l’Anti-Œdipe l’interprète comme étant « l’inorganisation réelle du désir » ( p.392 ) mais ce n’est pas tout à fait ce que Lacan dit : « On croit que la psychanalyse nous libère de la Loi », « je pense qu’il n’en est rien et c’est tout le sens de ce que j’appelle l’envers de la psychanalyse » ( p.138 ). Lacan conserve la différence des sexes, du masculin et du féminin. Il s’oppose à l’idée que « tout le monde soit pareil ».

Key word : psychothérapeute, École Freudienne de Paris, lacanisme, théorie du désir, objet petit a, le Sujet, Sujet divisé, la barre du Signifiant, S barré, perte, réel détaché du Sujet, fomenter son fantasme, partie perdue de lui-même, grâce à certains signifiants, perdu dans le réel, signifiants permettant de soutenir le fantasme, agalma (avec un petit a ), l’analyste, l’analysant, le Grand Autre, le Signifiant, l’Inconscient, le Réel, l’impossible, l’Imaginaire, le Symbolique, la psychose, la névrose, l’envers de la psychanalyse, l’inorganisation réelle du désir, la Loi, la différence des sexes, le masculin et le féminin.

Key names : Lacan, Félix Guattari, Platon, Socrate, Alcibiade.

Key Works : le Banquet ( the Symposium ), l’Envers de la psychanalyse, l’Anti-Œdipe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans Psychanalyse
commenter cet article

commentaires

Saintsonge 06/08/2011 00:07



PS / Vous avez sensiblement oublié aussi le langage de l'inconscient qui, lui, ne voulait peut-être pas autoriser le conscient de lui parler, c'est du moins mon propre verdict.... Nous sommes à
la fois le patient et le médecin.



Patrice TARDIEU 22/08/2011 19:22



Vous vous faites une autoanalyse.



Saintsonge 06/08/2011 00:03



L'acte manqué , échec ou partie remise, car j'ai oublié de préciser qu'il s'agissait dans le bureau de poste où j'ai travaillé moi-même ; il était juste derrière moi !.. Je connais son adresse,
et..... ma lettre est partie. Occasion nouvelle ?



Patrice TARDIEU 22/08/2011 19:17



Il ne faut pas rater l'occasion nouvelle.



Saintsonge 05/08/2011 06:59



Votre perspicacité a pointé juste : - un jour, mon "petit a" était à attendre à un guichet de la Poste quand, se retournant, eh hep, il constate que c'est Le Clézio, mon "petit a" qui rêva
toujours de le rencontrer, le voici qu'il ne sait pas quoi dire.


Verdict, docteur ?... Surtout qu'il y a regret depuis.... (il pensait être incognito dans ses habits très communs, je l'ai aussitôt, à la seconde , reconnu)



Patrice TARDIEU 05/08/2011 23:59



Belle occasion ratée !



Michèle Jung 25/07/2011 09:40



Alcibiade... Socrate...


Ce que cherche Socrate en Alcibiade, ce n'est pas tant le désirable que le désirand, soit le manque en lui. Socrate désire Alcibiade comme désirant... et non pas comme le désirant, sinon Alcibiade s'aimerait encore en Socrate, en tant qu'aimer, c'est vouloir être aimé…


Vôtre, M.J.




 


Patrice TARDIEU 05/08/2011 01:06



Chère Michèle Jung,


le narcissisme amoureux n’est jamais exclu de l’amour, s’aimer dans le miroir des yeux de l’autre, mais, dans le Séminaire VIII, Lacan insiste sur le fait qu’il faut que Socrate se démasque
devant la question du « Che Vuoi », « qu’est-ce que tu veux ? » et de « l’objet petit a » du désir, l’agalma. Ce qui pose le problème du transfert et du contre-transfert. Certes Socrate est
« l’érastès », « l’amant », « le désirant » et Alcibiade, « l’érôménos », « l’aimé », « le désiré ». Socrate refuse de rentrer dans le jeu de l’amour, la métaphore de l’amour, car il refuse
d’être l’aimé, le désirable. Le Sujet se définit comme « ek-sistence », comme « kenos », comme « vide », comme « ouden », comme « rien ».



saintsonge 21/07/2011 11:04



est-ce acte manqué, échec ou peur si le "petit a" désireux de parler à un grand personnage connu (existant réellement), on va dire par exemple (le clézio), que le petit a le rencontre, lui qui en
avait toujours rêvé, et qu'à ce moment d'une rencontre inouïe, inattendue, eh bien, il n'ose pas lui parler (chance ratée, ou "un inconscient débile" ou selon vous échec, qu'en pensez-vous , moi
qui fus toujours intrigué par la petite barre du petit a , lisant les séminaires ; donc, que se serait-il bien passé dans le psychisme du petit a , si celui-ci n'arriva pas à parler (ce qui est
bien un langage de l'inconscient, cette impossibilité) alors qu'il en aurait eu toujours envie, dans ses rêves - les plus fous, dirons-nous, eu égard à la personnalité de le clézio, ici, et du
petit a de tout un chacun....)



Patrice TARDIEU 04/08/2011 23:22



Votre identification au "petit a" qui n'arrive pas à parler à Le Clézio est une "fable" qui fait référence à un événement autobiographique ?



Articles Récents

Liens