Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 20:39

Lucrèce avec Sade : noirceur lucrétienne et apathie sadienne

Rappelons le « suave mari magno » : « Il est doux de contempler du rivage les flots soulevés par la tempête, et le péril d’un malheureux qui lutte contre la mort.[…]Il est doux encore, à l’abri du danger, de promener ses regards sur deux grandes armées rangées dans la plaine. Mais rien n’est plus délicieux que d’abaisser ses regards du temple serein élevé par la philosophie, de voir les mortels épars s’égarer à la poursuite du bonheur. » ( Lucrèce, De Natura Rerum, livre II ).

S’agit-il d’insensibilité, d’indifférence, d’égoïsme, de repli sur soi, de « cynisme », voire de « sadisme » ? L’explication que donne Lucrèce est la suivante : « non pas qu’on prenne plaisir à l’infortune d’autrui, mais parce que la vue est consolante des maux qu’on n’éprouve point ».

On voit ici la différence entre « l’apathie » sadienne, « l’insensibilité » de Sade qui prend plaisir aux douleurs d’autrui, et la consolation lucrétienne de ne pas éprouver les affres ressenties par d’autres que nous.

Patrice Tardieu

Key word

: noirceur lucrétienne, apathie sadienne, doux de contempler, temple serein de la philosophie, les mortels égarés à la poursuite du bonheur, insensibilité, indifférence, égoïsme, repli sur soi, cynisme, sadisme, prendre plaisir à l’infortune d’autrui, vue consolante des maux qu’on n’éprouve pas, prendre plaisir aux douleurs d’autrui, consolation lucrétienne, les affres ressenties par d’autres que nous.

Key names

: Lucrèce, Sade.

Key works : De la Nature

( Lucrèce ), la Philosophie dans le Boudoir, les Infortunes de la Vertu ( Sade ), Sade, l’Apathie et le Stoïcisme ( Patrice Tardieu, Philo Blog, 08/11/2011 ).

Key word ( latin

) : Suave mari magno.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans Marquis de Sade
commenter cet article

commentaires

Jeanne R. 01/12/2011 11:58


PS : Nous avons là - en Sade et Lucrèce - deux esprits souffrants !

Patrice TARDIEU 02/12/2011 00:56



Sans doute !



Jeanne R. 01/12/2011 11:52


Cher Patrice Tardieu,
En effet, deux hommes, deux points de vue : L'un (Sade) aime à souffrir à plaisir pour ne pas avoir à penser les souffrances (souffrances plus ou moins réalistes), tandis que l'autre (Lucrèce) se
plait à penser les souffrances, celles d'autrui, de crainte de les ressentir à son tour, par superstition peut-être !?
A vous lire,
Jeanne R.

Patrice TARDIEU 02/12/2011 00:55



Chère Jeanne,


bonne réflexion, mais je ne pense pas que Lucrèce soit superstitieux, il n'a cessé de combattre la superstition.



Articles Récents

Liens