Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 17:54

La double vie de Michel Foucault. Ceci n’est pas une pipe. Pratique sadomasochiste. Masques.

J’ai regardé le film de François Caillat « Foucault contre lui-même » . J’aimerais revenir sur quelques points. D’abord « faire de sa vie une œuvre d’art » est une phrase d’Oscar Wilde ( qui a été en prison pour son homosexualité ). Foucault a toujours eu une double vie, il s’échappait la nuit de l’École Normale Supérieure pour trouver des partenaires masculins, et il revenait « malade » comme l’a montré Didier Eribon dans la biographie très fournie qu’il lui a consacrée. Et il continuera cette pratique jusqu’à la fin de sa vie, qu’il révélera dans un journal « gay » de Los Angeles avec quelques considérations sur le sadomasochisme et « la création du plaisir ». Doit-on rappeler que contrairement à l’article nécrologique du journal Libération, Foucault est mort du sida, le 25 juin 1984. Voilà le fil de sa vie et de son décès ( il n’avait que cinquante huit ans ); puis-je ne pas m’appesantir sur la protection nécessaire, heureusement prônée de nos jours par la « Gay Pride ». D’où vient le caractère labile, les changements, les déplacements de ses écrits ? Foucault est un caméléon politique, en 1950 il adhère au Parti Communiste Français sous l’impulsion de Louis Althusser ( la psychiatrie a du bon, contrairement à ce que dit Foucault, puisqu’ Althusser échappera à toutes poursuites et tout procès après avoir étranglé sa femme Hélène le 16 novembre 1980, pour « démence maniaco-dépressive » ). Foucault se retrouvera ensuite, beaucoup plus tard, auprès des gauchistes les plus radicaux. Pour finir par s’intéresser au néo-libéral Friedrich A. Hayek qui dénonce « the road to serfdom » ( « la route de la servitude » ) et réclame « la route de la liberté ». Comme l’a dit Georges Dumézil qui le connaissait bien et qui l’a fait rentrer au Collège de France : « il portait des masques, et il en changeait toujours ». Key word : caméléon politique. Key names : Michel Foucault, Oscar Wilde, Didier Eribon, Louis Althusser, Friedrich A. Hayek, Georges Dumézil. Key works : Michel Foucault, Ceci n’est pas une pipe ( 1973 ) [ en réalité, c’est un échange de propos entre le peintre belge Magritte et Foucault qui commente. Mais ils n’évoquent pas le double sens sexuel que le titre peut suggérer ! C’est l’époque de Les Mots et les Choses ], Histoire de la sexualité II l’usage des plaisirs. Oscar Wilde, the Ballad of Reading Goal ( écrit en prison ), The Works of Oscar Wilde ( p. 822 - 839 ). Didier Eribon, Michel Foucault. Althusser, Lénine et la philosophie ( 1974 ) [ pour ceux qui le désireraient, on peut se procurer en français les Œuvres Complètes de Lénine aux Éditions Sociales ! ]. Friedrich A. Hayek, the road to freedom. Georges Dumézil, Mythe et Épopée I II III. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans sexologie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens