Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 23:05

La vie d’une femme, tel est le sujet que Freud aborde ensuite : son « choix d’objet [ d’amour ] », si elle est restée oedipienne, sera celui d’un homme du « type paternel » avec lequel elle se mariera. Mais rapidement le « nouvel objet », son époux, peut réveiller l’hostilité qu’elle avait pour la mère et cela enclenche « le combat contre le mari ». Cependant un remariage apaiserait le tout. Nouveau bouleversement : elle met au monde un enfant et s’identifie alors à sa propre mère, et par « la compulsion de répétition » inconsciemment imite le mariage malheureux de ses parents [ cette réduplication étant au-delà du principe de plaisir car quelle satisfaction peut-elle en tirer ? ]. L’homme, lui, pourra éprouver pour sa compagne l’attachement qu’il avait pour sa mère. Bref, « on a l’impression que l’amour de l’homme et de la femme sont séparés par une différence de phase psychologique ». Autrement dit, j’ajouterais que, de ce point de vue, il y a un malentendu perpétuel entre l’homme et la femme, une dysrythmie due à l’ambivalence permanente d’amour et de haine entre les êtres humains qui n’arrivent jamais à être parfaitement « en phase » les uns avec les autres, même s’ils font semblant de l’être et essaient de se persuader du contraire. Key word : choix d’objet d’amour, compulsion de répétition, réduplication. Key name : Freud. Key works : Patrice Tardieu, « Il n’y a pas de rapport sexuel », séparation des sexes, Lacan, Freud. Philo blog, 01/11/2011. Freud, Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse; Au-delà du principe de plaisir. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans érotisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens