Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 00:20

L’Esprit de Négation, Sade

Chez Sade, l’esprit de négation est incarné par l’esprit de destruction qui anime la Nature qui détruit toutes les choses et les êtres, qui supprime toute morale ( loi de la jungle ) et justifie le crime qui ne la dérange en aucune façon ( cela fait partie du renouvellement incessant d’elle-même ) ; Nature contre laquelle va se retourner finalement le personnage sadien de Mme d’Esterval qui trouve que cet esprit négatif ne va pas assez loin. Sade lui fait dire : « Il n’y a, dans tout ce que nous faisons que des idoles et des créatures offensées, mais la nature ne l’est pas; et c’est elle que je voudrais outrager; je voudrais déranger ses plans, contrecarrer sa marche, arrêter le cours des astres » ( La Nouvelle Justine, chap.XVI ). Sade ajoute une note : « il n’y a pas de crimes assez forts dans l’univers pour satisfaire des âmes fortes et vraiment nourries des grands principes de la philosophie, ce serait la nature elle-même qu’il faudrait insulter ».

Key Word

:Esprit de négation, Esprit de destruction qui anime la Nature, suppression de toute morale, justification du crime, renouvellement de la Nature par elle même, négation de la Nature; idoles et créatures offensées, outrager la Nature, déranger ses plans, contrecarrer sa marche, arrêter le cours des astres, pas de crimes assez forts, âmes fortes et nourries des principes de la philosophie, insulter la Nature.

Key name

: Sade.

Key work : la Nouvelle Justine

, chap.XVI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans Marquis de Sade
commenter cet article

commentaires

Jeanne R. 17/09/2011 11:35



Cher Patrice Tardieu, je viens de lire votre article : Passionnant...
L'esprit de Négation qui se traduit par l'esprit de destruction chez Sade se trouve être le paroxysme du Mal.
Doit-on conclure qu'être au-delà du Mal, selon le marquis, serait insulter la Nature, et serait en conséquence et en filigrane, viser Dieu, lui-même, mais sans jamais le nommer. 
Sade serait-il superstitieux ?
Jeanne R.



Patrice TARDIEU 18/09/2011 23:18



Chère Jeanne R.


Une fois de plus votre interrogation sur l’esprit de négation est très intéressante, c’est pourquoi j’y réponds sur mon Philo Blog. Je répondrai ensuite à vos commentaires suivants!


Attentivement



Articles Récents

Liens