Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 22:43

Krishna sur le champ de bataille de Kuruxétra, deux fratries en guerre, Bhagavad-Gîtâ,« Ôm! ».

La Bhagavad-Gîtâ (qui fait partie du Mahâbhârata) commence par une vibration sonore, un souffle: « Ôm! », pour nous rappeler peut-être que l’hindouisme est fondé sur le « Veda » (le « Savoir »), comme parole qui doit être dite, récitée et entendue, sous la forme de strophes, de mélodies, de formules rituelles, d’incantations. Mais ici nous sommes dans une épopée poétique et théologique. Deux armées se font face prêtes à combattre dans le bruit assourdissant de conques, fifres, timbales, tambours; c’est un des épisodes de cette lutte entre les deux fratries, les Kauravas et les Pandavas. Le dieu Krishna (incarnation [ « avatar »] de Vishnou sur terre) est là en personne, avec ses doux, fins et longs cheveux, sur le char tiré par des chevaux blancs, au milieu, sur le champ de bataille de « Kuruxétra ».Cependant Arjuna, chef des Pandavas, est troublé car le lieu signifie « Terrain du sacrifice »; s’adressant au dieu il dit: « O Krishna, quand je vois ces parents désireux de combattre et rangés en bataille, mes membres s’affaissent et mon visage se flétrit; mon corps tremble et mes cheveux se dressent; mon arc s’échappe de ma main, ma peau devient brûlante, je ne puis tenir debout et ma pensée est comme chancelante. Je vois de mauvais présages,[…] je ne vois rien de bon dans ce massacre de parents ». Nous sommes au début du « Chant » de la Bhagavad-Gîtâ.

Key word

: vibration sonore, souffle, « Ôm! », épopée poétique et théologique, deux fratries, champ de bataille de Kuruxétra, terrain du sacrifice, mauvais présages.

Key names

: Kauravas, Pandavas, Krishna, Kuruxétra, Arjuna.

Key works

: la Bhagavad-Gîtâ, I, 28-31. Le Mahâbhârata.

Patrice Tardieu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans religion
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens