Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 23:21

Immersion dans

l’Autre, plongée dans linfini, émergence ruisselante dans la multiplicité, Platon, Hegel, Derrida.

Cette « nostalgie infinie » nous la retrouvons dans le rapport avec leau. Non pas, selon Hegel, comme pour Platon à travers une contemplation perdue de lIdée que lâme recherche [ en se retirant du fleuve « Léthé » ( qui signifie en grec « oubli » ) : la « vérité » ( « aléthéia », le « non-oubli » )] mais en se plongeant dans loubli du monde et de soi. « La coutume de Jean[-Baptiste] a une signification symbolique. Aucun sentiment ne serait aussi homogène au désir de linfini, à la nostalgie de se répandre dans linfini, que le désir de sensevelir sous dimmenses flots deau », écrit Hegel. En effet, cest se plonger dans lAutre qui entoure de toutes parts. « En celui qui est plongé dans leau, il ny a quun seul sentiment et loubli du monde, un isolement qui a tout rejeté de soi, sest arraché à toute étreinte ». Mais alors que lorsquil est « dans la plénitude liquide il ny a aucune lacune, aucune limitation, aucune multiplicité ni aucune détermination », lorsquil « émerge de nouveau », « il en ruisselle encore » et « il revient plus fort à la multiplicité de la conscience ». Le schéma hégélien est donc le suivant : la plongée dans linfini qui nous fait immerger dans lAutre, suivi de lémergence ruisselante qui nous renforce vis-à-vis de lextérieur.

Key word

: contemplation perdue de lIdée, la vérité le non-oubli , nostalgie de linfini, sensevelir dans une plénitude liquide, oubli du monde et de soi, plus aucune limitation, plongée dans linfini, immersion dans lAutre, émergence ruisselante revigorée dans la multiplicité.

Key names

: Platon, Hegel, Derrida; Marc, Jean.

Key works

: 1) textes religieux : Marc, I, 9-11; Jean,I, 31-34. 2) textes philosophiques : Platon, Phèdre, 245-249; Hegel, lEsprit du Christianisme; Derrida, Glas,p.103-104.

Lîle de notre nostalgie ( 2.4.f ).

Patrice Tardieu

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans nostalgie
commenter cet article

commentaires

Saint-Songe 12/06/2012 06:42


EPICURE + SPINOZA + MARX + FREUD = Comte-Sponville, et voilà.... (lequel a horreur du bleu de Klein....et de tous les peintres qui a ses yeux ne le sont pas)

Patrice TARDIEU 14/06/2012 23:56



Il a ses limites...



Jeanne R. 12/06/2012 00:44


- Pour le pardon : Alléluia !!


- Mais bon, Comte Sponville a aussi des qualités...

Patrice TARDIEU 14/06/2012 23:55



J'ai tout de même quelques critiques à lui faire... 



Saint-Songe 11/06/2012 20:16


Ben voilà, c'est monsieur du Conte... Eros / Philia / Agapè....au choix...

Patrice TARDIEU 11/06/2012 23:32



Effectivement.



Jeanne R. 11/06/2012 20:07


Mais c'est encore du plagiat !!

Patrice TARDIEU 11/06/2012 23:31



C'est une "citation".



Saint-Songe 11/06/2012 19:44


La phrase célèbre est devenue un titre de Compte-Sponville, cet "athée fidèle"...

Patrice TARDIEU 11/06/2012 23:29



C'est tout le paradoxe de Compte-Sponville...



Articles Récents

Liens