Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 22:33

Heidegger, le point de départ (I)

Peut-être faudrait-il commencer par le commencement : la définition de « Dasein ». Ce mot allemand signifie « l’exister » ( et pas « l’existant », ce qui serait plus facile à manier dans les textes de Heidegger ), c’est l’infinitif substantivé du verbe « dasein », être présent; au neutre en allemand, « das Dasein ». Il signifie d’abord « présence » ( d’où la question du temps ). Puis il sert à traduire le mot latin « existentia » et le français de Descartes repris par Kant dans la question de la preuve ontologique de l’existence de Dieu, du « Dasein » de Dieu, avec toute la question de l’idéalisme, du rapport sujet/objet. Il signifiera aussi « vie », pour traduire l’expression darwinienne « lutte pour la vie », « Kampf ums Dasein »; enfin avec Dilthey et la traduction en allemand du danois de Kierkegaard, « vie humaine ». Heidegger introduira Kierkegaard dans Être et Temps et donnera sa propre définition : « cet être que nous sommes chaque fois nous-mêmes et qui a, entre autres possibilités celle de questionner, nous lui faisons place dans notre terminologie sous le nom de Dasein ».

Mots clefs français : le Dasein, l’exister, l’existant, être présent, présence, temps, preuve ontologique, existence de Dieu, idéalisme, rapport sujet/objet, vie, vie humaine, être,questionner.

Mots allemands clefs : das Dasein, dasein, Kampf ums Dasein,Sein und Zeit.

Mot clef latin : existentia.

Noms clefs : Heidegger, Descartes, Kant, Darwin, Dilthey, Kierkegaard.

Œuvres clefs: Être et Temps, Sein und Zeit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens