Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 18:33

Dieu de la violence et de l’ivresse contre Dieu bon et crucifié, Nietzsche, Jung, Artémidore, Freud.

Jung essaie d’expliquer pourquoi cette idée de Dieu fait peur: c’est qu’elle s’est imposée d’abord par les rêves et les visions. J’ajouterais qu’en effet dans l’antiquité les rêves( « oneirophantasia »: « vision dans un songe » )sont des messages divins qui nous avertissent de l’avenir comme le montre Artémidore, et que l’on retrouve dans l’Ancien Testament (Genèse, 40 et 41) et le Coran (Sourate 12), sous la figure de Joseph, « onirocrite », « interprète des songes » de Pharaon.

Jung s’attaque ensuite à « l’erreur matérialiste »: croire que Dieu se trouve « à l’intérieur des systèmes galactiques », qu’il est quelque part matériellement dans le ciel. Ceci me fait penser au cosmonaute soviétique Gagarine qui déclara en 1961 qu’il n’avait pas vu Dieu, à bord de Vostok 1.

Mais il critique aussi le « psychologisme » qui consiste à voir en Dieu une illusion, par l’explication psychologique soit d’une volonté de puissance (à la Nietzsche) soit d’une sexualité refoulée (à la Freud). Disons à la décharge de Nietzsche que ce dernier croit en un Dieu de la violence et de l’ivresse comme Dionysos mais pas en Dieu crucifié et bon.

Key word

: idée de Dieu, rêve, vision dans un songe, message divin sur l’avenir, interprétation, erreur matérialiste: Dieu, objet matériel dans le ciel; erreur du psychologisme: Dieu, illusion psychologique.

Key names

: Jung, Artémidore, Joseph et le Pharaon, Gagarine, Nietzsche, Freud.

Key works

: Jung, l’âme et la vie. Freud, l’avenir d’une illusion. Nietzsche, l’Antéchrist. Artémidore, to Oneiropolikon (l’Art d’interpréter les songes).

Patrice Tardieu

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans religion
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens