Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 22:49

Par certains côtés, le mythe de Narcisse peut donc rejoindre celui d’Œdipe et la théorie psychanalytique de l’amour ou du désir incestueux. Sous une forme plaisante Rousseau a repris ce thème dans une pièce de théâtre intitulée Narcisse ou l’amant de lui-même où un jeune homme amoureux d’une jeune femme la quitte car il a vu le portrait d’une autre qui l’enflamme. Mais ce portrait n’est autre que lui-même déguisé en fille ! Peut-être l’attirance secrète s’explique-t-elle par le fait que l’on se « retrouve » à travers l’autre. Le titre de l’ouvrage de Paul Ricœur, Soi-même comme un autre veut induire une visée éthique car alors je me mets à la place de l’autre, mais introduit aussi une similitude ( narcissique me semble-t-il, l’autre comme soi-même ) entre l’autre et moi et cette similitude, comme nous l’avons vu avec Pausanias et dans l’opéra de Wagner, peut être incestueuse ! Key word : amour ou désir incestueux, soi-même, l’autre. Key names : Rousseau, Paul Ricœur, Pausanias, Wagner. Key works : Patrice Tardieu, Fantasme, mythe, exil du 13/03/2009 au 20/03/2009 puis 27/07/2009 et 01/08/2009 [ cet article avait fait l’objet d’une publication dans une revue sous le titre : L’exil, l’inceste et le narcissisme ]. Rousseau, Narcisse ou l’amant de lui-même. Paul Ricœur, Soi-même comme un autre. Pausanias, IX, 31, 7- 8. Richard Wagner, La Tétralogie. Patrice Tardieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans narcissisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens