Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 09:16

Le dogme de la démocratie et la banalité du mal de l’homme ordinaire, incivilités et désobéissance. 
Tocqueville va nous expliquer ce qu’est le dogme de la démocratie, autrement dit de la souveraineté du peuple. Il se trouve « plus ou moins au fond de presque toutes les institutions humaines », mais enseveli ! Parfois dans les ténèbres ! Les despotes à toutes les époques s’en servent sous des expressions fallacieuses comme la volonté générale, le bien de tous, sous prétexte qu’ils commandent et que les autres obéissent, ce qui  justifie leur pouvoir [ rappelons la stupéfaction d’Hannah Arendt devant l’obéissance aveugle d’Eichmann qui ne faisait que suivre les ordres, d’où le thème qui fit scandale sur la banalité du mal de l’homme ordinaire ; mais, j’ajouterais que, de nos jours, c’est plutôt l’incivilité et la désobéissance qui prévalent dans certains endroits que personne ne peut contenir, le problème s’est inversé !  ]. Pour Tocqueville, il est un lieu géographique où la souveraineté du peuple est gravée dans les mœurs et les lois, c’est l’Amérique ; et c’est là qu’on pourra y juger « ses avantages et ses dangers » ! Car il y a eu deux obstacles à celle-ci. D’abord [ jusqu’en 1776 ] il y a un obstacle extérieur puisque ce sont encore des colonies anglaises dépendantes de l’État britannique, la « démocratie » ne s’y manifeste que cachée dans les assemblées communales. Le deuxième obstacle est intérieur puisque le droit électoral est lié aux impôts, au cens ( en fonction d’une redevance qui donne accès au vote, surtout dans le Sud ). « Une sorte d’influence aristocratique tendait à resserrer en peu de mains l’exercice des pouvoirs sociaux » commente Tocqueville, mais « le dogme de la souveraineté du peuple sortit de la commune et s’empara du gouvernement », « il devint la loi de la loi » et « comme on ne pouvait plus arracher la force des mains du peuple, et qu’on ne détestait point assez la multitude pour prendre plaisir à la braver [ admirons cette formule ironique de Tocqueville, comme la suivante : ], on ne songea plus qu’à gagner sa bienveillance à tout prix » ! J’ajouterais que l’on voit ici clairement le passage de « la démocratie » à la démagogie ! 
D’où la réflexion paradoxale de Tocqueville : « les lois les plus démocratiques furent votées à l’envi, par les hommes dont elles froissaient le plus les intérêts » et il ajoute : « ainsi, chose singulière !, on vit l’élan démocratique d’autant plus irrésistible dans les États  où l’aristocratie avait le plus de racines ». Tocqueville donne comme paradigme l’État du Maryland, fondé par de grands seigneurs, qui proclama le premier le vote universel en 1801 ! C’est l’avènement de la démocratie en Amérique ! Pour Tocqueville, il y a trois sortes de pouvoir : la monarchie qui force le corps social à aller dans une certaine direction ; le système « mixte » de l’aristocratie ( l’élite et le peuple ) ; enfin la démocratie où la société agirait par elle-même et sur elle-même, c’est le cas des États -Unis où le peuple choisit les législateurs, élit le pouvoir exécutif et le shérif ( chef de la police ), rend faible et restreinte l’administration. Conclusion : « le peuple règne sur le monde politique américain comme Dieu sur l’univers. Il est la cause et la fin de toutes choses ; tout en sort et tout s’y absorbe ». C’est cela la « démocratie » ! [ D’où le fait que n’importe qui peut devenir Président des États -Unis ! ].
Key Works : Le Droit au milieu de la force renversé par les sauvageons, mouvement historique chaotique, Tocqueville, Philo blog 7 octobre 2016 ; Les indiens farouches des États -Unis qui ont reçu à la fois l’oppression et les lumières occidentales, Tocqueville, Philo blog 15 octobre 2016 ; Le problème des noirs aux États -Unis, l’aller et le retour en Afrique, le Liberia, Tocqueville, Philo blog 29 octobre 2016 ; Les cent fleurs, le grand bond en avant, la révolution culturelle, Mai 1968 en Chine, Philo blog 13 novembre 2016 ; Dictature tropicale, pouvoir, richesse, concentration de la puissance politique, économique et militaire, Philo blog 1 décembre 2016 ; Que faut-il pour devenir Président des États -Unis ? La démocratie parvenue à ses limites. Philo blog 22 décembre 2016 ; L’utile, le pragmatisme américain et la French Theory de Derrida, Philo blog 1 janvier 2017 ;  Le New Deal de Donald Trump et celui de Roosevelt. Le mur fiscal à construire, Philo blog du 23 janvier 2017 ; Le grand mur de Trump et la muraille de Chine, l’art et la manière. Machiavel et Thomas More, Philo blog 2 février 2017. Dangers, Démagogie, Démocratie, comment flatter le peuple, le grand nombre, accroître sa popularité, Philo blog 16 février 2017 ; La dialectique des Présidents des États -Unis, Obama et Trump. Hegel. Philo blog 3 mars 2017.
Patrice Tardieu.   


           


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans civilisations
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens