Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 10:25

Fureur sexuelle, férocité, baisers semblables à des fouets, chair lacérée, érotisme mystique, Pessoa.
Il existe un extraordinaire poème de Fernando Pessoa, sous le pseudonyme [ « faux nom » qui dissimule l’identité d’un auteur ] ou plutôt sous l’hétéronyme [ « autre nom » , dans le cas de Pessoa qui en créa un certain nombre ] , d’Alvaro de Campos [ « Aubéron des champs », un Pessoa sensuel et inquiétant ] , poème de mille vers dont je ne commenterai qu’une cinquantaine, écrit en 1915, intitulé Ode Maritime, qui est le cri des victimes, mais cette fois-ci consentantes ! Donc qui ne se situe pas dans le « champ » ( étendue de chair labourable ! ) de Sade, mais dans celui de Sacher-Masoch. C’est une invocation aux barbares des mers [ toute la vie professionnelle de Pessoa consista à traduire des textes de commerce maritime ! ] s’attaquant à des femmes ! Le poète se met dans le corps de « la femme-toutes-les-femmes » [contrairement à la femme « pas toute » de Lacan ] qui vont être agressées, abusées, pénétrées, offensées, fragmentées. Il s’introduit entièrement en elles, s’identifie à elles, totalement femelle, propre à la fécondation, jusqu’au frisson de la moelle épinière. Il évoque l’attente des femmes, dans les ports, des marins, à la fois haïs et aimés. Ce ne sont pas des « bien-aimés ». Il n’y a pas de tendresse avec eux, même dans les rêves. Le poète prétend s’introduire dans l’âme des femmes par sa féminité propre, mais aussi dans celle, féroce, des barbares des mers, qui ne peut se rattacher qu’à un Dieu à l’envers ; dieux monstrueux de l’antiquité panthéiste pleins de sang, démoniaques. Il est à la fois les veines tailladées et le couteau ; le corps des femmes et la fureur sexuelle des barbares des mers. Il est cet ensemble de nerfs hystériques féminins, et cette absurde violence. Comment définir les barbares des mers ? Ils sont ce qui est contraire à la loi, le sauvage, le sanguinaire et le cruel, la férocité incarnée. Dans un appel masochiste, le poète s’identifie aux victimes, il demande à être humilié et battu, soumis comme un objet, esclave volontaire et il en est fier, car tel est son attachement explicite aux plaisirs sensuels de l’obéissance. Que la cruauté de ces barbares des mers s’effondre sur lui comme de grands créneaux de châteaux forts ! Que ces hommes inhumains venus du fond des âges anciens le mettent en lambeaux, lui donnent des coups qui fassent plaie ! Puis qu’ils cousent sa peau lacérée de sang ; que leurs baisers soient des fouets, des hachettes d’assaut, avec emportement, qui scellent son appartenance physique dans une frayeur voluptueuse de son désir du plaisir dans la douleur. Donation de son corps à l’emportement sans limite de cette violence déchaînée, devenu simple objet sans volonté mais capable de sentir la férocité de tout dévorer de ces dominants, de ces maîtres, de ces seigneurs des mers, de ces fiers et grands chevaux de bataille dans toute leur animalité. Le poète les somme de le soumettre à la torture, de le mettre en pièces, de l’écarteler, de lui arracher les membres, de le faire tomber à la renverse sur le pont du navire, de répandre son corps dans les profondeurs océaniques ou sur le sable brûlant d’îles perdues.
Finalement le poète nous donne la clef de son texte : c’est une aspiration mystique de prendre sur soi toutes les douleurs du monde, de se soumettre au sacrifice religieux comme le Christ en proie à toutes les humiliations, qui fait exemple. L’érotisme rencontre ici le mysticisme comme cela sera le cas avec Pauline Réage [ hétéronyme de l’écrivaine Dominique Aury ; voir mon article : Amour fou au point de perdre la propriété de son corps, érotisme d’ordre mystique, Pauline Réage, Philo blog du 30 octobre 2015 ] qui a publié à la fois une Anthologie de la poésie religieuse et Histoire d’O.
Key Words : poème, pseudonyme, hétéronyme, cri des victimes, poète sensuel et inquiétant, le champ de la chair, la femme martyrisée, les nerfs hystériques, les barbares des mers, absurde violence, le sanguinaire et le cruel, torture, corps jetés dans les grandes profondeurs ou sur le sable brûlant.
Key Names : Fernando Pessoa [ ce nom portugais « Pessoa », prédestiné, signifie « personne » au sens qu’il n’y a personne, à rapprocher du latin « persona », « masque » ; Alvaro de Campos, un des hétéronymes de l’écrivain ; le marquis de Sade [ dont la famille remonte à la Laure chantée par Pétrarque ] ; Sacher-Masoch ; Jacques Lacan ; Pauline Réage.
Key Works : Patrice Tardieu, Le cri des victimes, douleur et scandale, bonheur des injustes, Sade, Joseph de Maistre, Barthes, Philo blog 22 juin 2016 ; Bonheur du fanatique et bonheur de décapiter, rage religieuse, enthousiasme, Hobbes, Shaftesbury, Philo blog 12 juin 2016 ; Bonheur de la racaille prolétarienne et de la canaille révolutionnaire, Marx, Baechler, Aristote, Philo blog 26 mai 2016 ; Attentats suicides, prise d’otages, bombes humaines, pirates de l’air, imagination perverse, Philo blog 24 avril 2016 ; Orgasme le plus intense, but sexuel secret atteint, tribadisme, flirt, baisers, trouble, Sapho, Sartre, Philo blog 23 mars 2016 ; Femme passionnée, ardente, orgasme supérieur à celui de l’homme, androgynie, Böhme, Polyclès, Philo blog 23 février 2016 ; La femme soi-disant frigide, tomber amoureux, l’errance, l’inaccompli et l’individu, W.Stekel, Philo blog 29 janvier 2016 ; Mourir à la place de l’autre, rejoindre l’autre dans la mort, revenir à la vie sans l’autre, Verdi, Gluck, Philo blog 29 décembre 2015 ; Séduction érotique, biblique, politique, Judith et Holopherne, Artemisia Gentileschi, Lacan, Philo blog 28 novembre 2015 ; Excitation érotique liée au rêve éveillé masochiste, goût du malheur de femmes, Reik, Hélène Deutsch, Philo blog 4 octobre 2015 ; Masochisme, satisfaction dans la souffrance, honte, humiliation, le Yin, le Yang, Théodore Reik, Freud, Philo blog 16 septembre 2015 ; Voir c’est déflorer, viol par la vue, le voyeur, la pudeur, Actéon dévoré par ses désirs, Klossowski, Philo blog 2 septembre 2015 ; Jalousie, rapport au monde, mourir à l’être comme aimer à la folie jusqu’à la déraison, Lévinas, Sartre, Philo blog 12 août 2015 ; Projet individuel, originel, unique, l’élan du sujet vers l’être, rapport à soi, au monde et à l’Autre, Philo blog 3 août 2015 ; Présence de notre corps visible, surgissement de ce que nous avons à être, comment s’orienter ? Sartre, Philo blog 20 juillet 2015 ; Ce qui fait qu’un être est lui-même, la sensation pure rêverie, l’œil qui se retourne révulsé, Comte, Philo blog 15 juillet 2015 ; Monde concret de la réalité humaine, d’être là et d’avoir son point de vue, existence, néant, Philo blog 10 juillet 2015 ; Toucher et être touché, mon corps objet dans le regard d’autrui, la vision renversée, Sartre, Philo blog 7 juillet 2015 ; Notre corps subjectif, l’effort et ce qui résiste, le moi, l’existence, la liberté, Maine de Biran, Philo blog 4 juillet 2015 ; Mon corps tel qu’il est pour moi, mon corps tel qu’il est pour les autres, mon être, Sartre, Philo blog, 29 juin 2015 ; Explication physiologique cérébrale qui échoue à expliquer le pourquoi, le comment, des passions, Philo blog 13 juin 2015 ; Libre arbitre absolu ou degrés de liberté, de l’indifférence à la poursuite du pire ? Descartes, Philo blog 29 mai 2015 ; Joie, jouissance de l’âme, se donner au désir, à l’amour, éviter la haine, prudence d’Aristote, Philo blog 23 mai 2015 ; Dissimuler ou déclarer sa flamme, passion ardente, langueur, pâmoison, appâts, Charles Le Brun, Philo blog 17 mai 2015 ; Amours passionnées, chercher sa moitié, monogamie, polygamie, tragédie, catharsis, Philo blog 9 mai 2015 ; Cœur supplicié, volé, Rimbaud pendant la Commune de Paris, aventures abracadabrantesques, Philo blog 2 mai 2015, Faire l’amour avec ou sans consentement, concupiscence, impulsion, aversion, Descartes, Philo blog 25 avril 2015 ; Descartes, Casanova, la princesse palatine, la reine Christine, passions de l’âme, sang, nerf, cerveau, Philo blog 19 avril 2015 ; Passions, plaisir, anamnèse du désir brûlant et du délire d’amour, Éros et l’enthousiasme hors de soi, Philo blog 12 avril 2015; L’amour, l’ennui, le cœur et la raison, les passions, Dieu, Pascal, Heidegger, le chevalier de Méré, Philo blog 5 avril 2015 ; Fellation, rite sacré, jouissance et accès à l’au-delà, Isis, approche psychanalytique, Riviere, Klein, Philo blog 22 mars 2015 ; Nostalgie du sein nourricier maternel, objet petit a du fantasme qui prime tout, Freud, Jacques Lacan, Philo blog 1 mars 2015 ; Imago du sein maternel, pleine satisfaction du désir humain, fusion orale comblée, étreinte, Dali, Philo blog 22 février 2015 ; Aragon, chantre des organes de répression, Soljénitsyne poète et écrivain, Philo blog 19 février 2015 ; La famille première unité sociale, la femme médiatrice, Lacan, de Bonald, Comte, Maurras, Philo blog 18 février 2015 ; Lacan et la question du déclin de l’imago paternelle, la haine du père et de Dieu, Philo blog 13 février 2015 ; La flagellation qui provoque la honte en public comparée à l’exhibitionnisme, Havelock Ellis, Philo blog 29 janvier 2015 ; L’enlèvement d’Europe par un taureau, Léda amoureuse d’un cygne, la flûte de Pan, Philo blog 23 janvier 2015 ; Excitation voluptueuse de regarder l’accouplement des chevaux, Alexandre VI et Lucrèce Borgia, Philo blog 19 janvier 2015 ; Picasso, Suzanne surprise au bain par deux vieillards, le livre de Daniel, Philo blog 18 janvier 2015 ; L’être qui vit dans la passion ne peut raisonner, il n’a ni vice ni vertu, Aristote monté et bridé, Philo blog 21 décembre 2014 ; Ce qui se passe quand la femme a le rôle actif, nymphes incarnant les plaisirs érotiques divins, Philo blog 14 décembre 2014 ; Cavalière chevauchant son partenaire qui la prend sur son dos comme un cheval, equus eroticus, Philo blog 7 décembre 2014 ; Luxure de l’attouchement et pudeur du pied érotique, Dieu et sa déesse, son Ashérah, Philo blog 30 novembre 2014 ; Scènes lascives avec les tout petits pieds des chinoises, supérieures aux aphrodisiaques, Philo blog 23 novembre 2014 ; L’anti-Justine de Restif de la Bretonne face à la Justine ou les malheurs de la vertu de Sade, Philo blog 16 novembre 2014 ; Intensité du désir, l’être de la femme tout entier sexuel comme celui des hommes féminins, Philo blog 23 août 2014 ; La porte, les montants et la clef du sexe féminin, la métaphore de la rose pour les amants, les poètes, Philo blog 9 juin 2014 ; Question du déchaînement de la pleine jouissance sexuelle, mais avec qui ? Théories de Freud, Proust, Philo blog 14 mai 2014 ; D’où vient l’éclat de la beauté des femmes ? Pourquoi la splendeur du sensible est-elle illuminée ? Philo blog 27 octobre 2014 ; Secrets d’alcôve, lit conjugal, question de quantité, d’attention ou don des dieux ? Philo blog 7 avril 2014 ; Beauté du sexe féminin chantée par Saint-John Perse, attachement amoureux de la femme, Philo blog 29 janvier 2014.
Fernando Pessoa, Ode maritime ; Sade, Justine ou les malheurs de la vertu ; Sacher-Masoch, La Vénus à la fourrure ; Lacan, Écrits, Séminaires ; Pauline Réage, Histoire d’O.
Patrice Tardieu









Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice TARDIEU - dans érotisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens